Retrouver l'Italie avec Blandine Chambost


Collages - Blandine Chambost
Collages - Blandine Chambost

Sur une invitation de Clara Le Fort, Blandine Chambost a imaginé pour sa deuxième participation à l’été indien(s) une "traversée du désir" avec l'exposition "RETROUVER L'ITALIE composée d'une suite de collages, d’une installation sonore et d'un ensemble d’objets de délectation.

Blandine Chambost nous donne rendez-vous à la Boutique Alyscamps, et nous propose un voyage en Italie. C’est après un printemps incertain, un été longtemps rêvé, qu'au travers de ses différentes "bulles acoustiques" enregistrées à Sienne lors du Palio, qu'elle se confie dans un "bla-bla"... Ces "sons" auraient pu être enregistrés à Arles tant cette ferveur festive est comparable à celle que nous connaissons à la féria. C'est cette similarité d’ambiance qui nous a fasciné dans cette rencontre.


En partenariat avec Soleil FM 96.3

A écouter (ICI) .sur Spotify ou Apple podcasts

Collab' @Lauredarles X @Mcamois

Production: @Laured'Arles

Crédit photo: @Charlottefilippin

(Blandine nous a gentiment confié sa banque sons pour l'intégrer et permettre une immersion en Toscane)



Les collages : 12 collages ont été composés à partir de photographies des années 1950, puisées dans l’ouvrage L’Italie et ses merveilles (1960). Chaque image originale a été retravaillée avec des rehauts d’or et des inclusions de papier marbré, à la façon de la pietra dura* (* La pietra dura ou mosaïque florentine est une technique consistant à utiliser des pierres de couleur taillées pour créer des motifs). Les inclusions décoratives de pierre sont apparues dès l’Antiquité romaine, la technique a atteint sa maturité à la cour des Médicis pendant la Renaissance.

Le paysage sonore : Réalisée dans le Piémont et la Toscane, les douze coups de midi sonnés par différentes cloches reviendront comme un leitmotiv dans ce paysage sonore constitué de conversation, de bruit de rue, de cuisine et de jardin, un coucou, le clapotis d’une fontaine …

Elle a souhaité capter l’esprit de Sienne dont les traditions sont encore si vivaces. Elle a ainsi pu enregistrer les chants d’une contrada à l’issue d’un banquet de quartier, puis postée sur la Piazza del Campo elle a enregistré le Sunto (la cloche au timbre grave dédiée à la Vierge) sonnée que deux fois par an pour le Palio que le sonneur fait tinter pendant 7 minutes.


Ce sont donc pas mal d’histoires qu'elle raconte à travers ces sons et ces gravures qui lui évoquent un retour à la vie après le silence assourdissant du confinement.


BLANDINE CHAMBOST - Boutique Alyscamps, 16, place de la République - ARLES

L’ A R T I S T E : Du dessin ancien au design contemporain, Blandine Chambost a formé son œil et mis son énergie au service de la création, à Paris, Londres et New York. Elle a développé des projets avec des artistes, assuré le commissariat d’expositions et le suivi de collaborations. L’année 2020 a fait sortir son travail artistique de la confidentialité : les Confinement Journeys sont exposés chez Dilecta et publiés par Le Monde magazine avec le label “Le Goût de M”. Au printemps 2021, la Fondation Le Damier a soutenu sa première exposition personnelle. Blandine signe avec cette moisson d’été sa deuxième participation à l’été indien(s). www.blandinechambost.com @ blandine_chambost



Posts récents

Voir tout