Catherine Arniac - Plasticienne


Catherine Arniac / Plasticienne - Credit Photo: @lauredarles
Catherine Arniac / Plasticienne - Credit Photo: @lauredarles

 

Catherine Arniac est une plasticienne originaire de l’Aveyron, arlésienne depuis une quarantaine d‘années, elle garde une sensibilité bien ancrée de ses racines. L’austérité du plateau de l’Aubrac transpire dans ses œuvres et donne une vision, minimaliste, abstraite et dépouillée à sa création.

Les matières brutes et rugueuses qu’elle utilise sans relâche, les noirs profonds pareils à la lave côtoient des ors et de la couleur. Son travail, tout en contraste, joue avec la légèreté d’un fil de coton ou la délicatesse d’une coulure dorée. Le chaud et le froid, le minéral et le végétal, l'ordinaire et le précieux cohabitent dans ses tableaux.

C’est cette dualité qui rend son œuvre étonnante.

Son travail d'artiste, en parallèle à celui de dentiste quelle exerce à Fontvieille, est une respiration, un long cheminement. Elle répare, enveloppe, panse, guéri une blessure, une fêlure réelle ou une cicatrice imaginaire par de larges points irréguliers ou des coutures sur une pièce de lin. Elle modèle, froisse la toile, déchire le papier, colle ou emballe "à la Christo".

Pour la rentrée et durant l’été indien(s) Catherine Arniac, propose une large palette de son univers avec 3 expositions à d'Arles.


*Elle investit “La Mercerie” pour la Féria du riz jusqu’à fin septembre avec Patricia Piard et Pascal Servera où ils proposeront “Memòri” un travail sur la Camargue.

Elle s'invite chez BISOUS avec “Jeu d’Orange” pour toute la durée de l’été indien(s) du 16 septembre au 30 octobre.


Elle sera enfin présente dans les jardins du Cloître du Jules César avec ses Totems pour l exposition de sculpture abstraite: d’Art-Lab-City**


Catherine nous reçoit chez elle, dans son atelier pour un « Bla-Bla d’Arles » et nous parle avec beaucoup enthousiasme de sa triple actualité. Un podcast en partenariat avec soleil FM à écouter ICI sur Spotify ou Apple Podcast.

Son "Bla-Bla" sera diffuser sur Soleil FM vendredi 16 septembre a 12h20.


🎙Un épisode réalisé, mixé, monté par @lauredarles et présenté par Isabelle Astigaraga @Mcamois.


*La Mercerie du 7 septembre au 2 octobre:


“Memòri” Une persistance camarguaise.La rencontre de trois artistes. Plasticien, photographe, peintre.

Une résidence itinérante.

Douze lunaisons.

Patricia, fille de l’Atlantique, découvre cette terre.

Lumière, odeur, relief, faune, flore : une révélation.

Un émerveillement communicatif.

Pascal et Catherine oscillent entre impressions ancrées et fulgurances impromptues.

Toujours frappé par ce perpétuel changement camarguais.

L’alchimie s’opère.




**Des jardins du Cloître du Jules César avec l'exposition de sculpture abstraite: d’Art-Lab-City.

Du 16 septembre au 30 octobre.

"Une sculpture peut bien faire plusieurs fois la taille réelle de l'objet

et donner le sentiment d'être insignifiante et petite et une petite

sculpture de quelques pouces de haut peut donner un sentiment

d'énormité, de majesté, de monumentalité, si la vision qui la sous-

tend a de la grandeur (...). Henry MOORE



La genèse de la sculpture grande échelle dans des architectures, des territoires et des paysages remarquables

Art Lab.City soutient la création artistique contemporaine à travers un programme

de résidences d'artistes, de production, de promotion d'œuvres et organise des

expositions de sculptures contemporaines dans l'espace public, ainsi que des rencontres culturelles et artistiques.

La sculpture petite échelle, c'est l'occasion d'appréhender le travail créatif du

sculpteur sous un autre angle, c'est vivre une expérience sensible, poétique et

intime, une approche singulière des liens infinis entrehttps://www.instagram.com/eteindiens/?hl=fr l'expérimentation et la

création qui inspire, dans un deuxième temps, la réalisation de la sculpture grande

echelle in situ.

Le parcours à l'hôtel Jules César, c'est découvrir huit espaces ayant chacun leurs

spécificités et pouvant recevoir des sculptures de petit et moyen format et ainsi

offrir aux sculpteurs une vitrine permettant d'illustrer leurs recherches et réflexions

en vue d'entreprendre de la sculpture grande échelle dans des architectures, des territoires et des paysages remarquables.

 

Catherine Arniac / Patricia Piard / Pascal Servera -

La Mercerie : 12, rue du président Wilison - 13.200 Arles

Bisous: 33 r de la République - Arles

Hotel & Spa du Jules César: Bd des lices - Arles

Festival L’ÉTÉ INDIEN(S)


 

Posts récents

Voir tout