Céline Wright et son univers poétique



C'est chez Sylvie Galzin de l'Atelier Sylvie G, rue du 4 Septembre à Arles que nous rencontrons la lumineuse Céline Wright pour un "très design" Bla-Bla d'Arles à écouter (ICI) . Collab' @Mcamois

jingle : Irehgab Studio

credit photo: Camille Dub Photography Cécile Wright, anglaise par son père et franco-algérienne par sa mère, découvre l'univers du design au contact maternel. Entre Londres, Paris et Tokyo, élève au lycée franco-japonais, elle est impressionnée par la culture orientale d'ou elle tient son gout subtil pour le papier.

De retour à Paris, elle suit ses études à l'école des Arts Appliqués Duperré, la même que sa mère une génération auparavant.


Cécile Wright, réconcilie artisanat et design. Elle donne ses lettres de noblesse au papier et plus spécialement au WASHI ce "matériau oublié" dans notre société industrielle. Délicat et fonctionnel, illustrant parfaitement la fable du chêne et du roseau, l'apparente fragilité du papier ne laisse en rien transparaître sa résistance. Le "Washi", est une technique de papier japonais à la blancheur inaltérable, il possède de nombreuses vertus très mal connues en Europe: naturel , non polluant, résistant et translucide, il permet de réaliser de très grands luminaires d’une extrême légèreté mêlant techniques ancestrales revues et corrigées à l’aube du XXIè siècle par Celine Wright. La fabrication de ses luminaires à échelle humaine, est réalisée dans son atelier à Montreuil. Un luminaire nécessite différents types de manipulations très pointues. Moulée et structurée à la main, le pinceau comme unique outil, la coque peut se composer de plus de 2000 bandelettes de papier patiemment collées sur une forme. Sa réalisation peut prendre jusqu’à 4 jours de travail. "L'éloge du temps apaise nos rythmes de consommation effrénée", souligne Céline Wright.

La poésie est également pour elle une valeur durable..


Les oeuvres aériennes de Cécile Wright ainsi que celles végétales d'Ursula Caruel seront pour la première fois réunies pour l'été indien(s) à Atelier Sylvie G, rue du 4 Septembre à Arles. Une belle occasion de découvrir cette nouvelle adresse d'aménagement d'intérieur, du 17 au 27 septembre.


Merci, l'Atelier Sylvie G pour cette belle rencontre.



Crédit photo: Camille Dub Photography






INSCRIVREZ-VOUS POUR RECEVOIR TOUTES LES NEWS

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube

© 2019  imaginé par Arles de Vivre

  • Noir Icône Instagram
  • Spotify noir Icône
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube