Yves Brayer - Un nouveau regard


Olivier Brayer - l'Hôtel des Porcelets. - Crédit photo: Charlotte Filippin

Nous avons l'immense honneur et privilège de rencontrer Olivier Brayer, fils du peintre Yves Brayer maitre du graphisme et de la couleur.

Olivier Brayer nous consacre un "Bla-Bla" au coeur des Alpilles, entouré d'œuvres de l'artiste, dans la superbe citadelle des Baux de Provence, à l'Hôtel des porcelets.

 A écouter (ICI) sur spotity ou Apple Podcast.

Collab' @Mcamois - Mixage & jingle Irehga Studio - Credit Photo Charlotte Filippin



Yves Brayer

Un nouveau regard

jusqu'au 28 décembre 2020



Le Musée Yves Brayer installé dans l'Hôtel des porcelets aux Baux de Provence à ré-ouvert ses portes les 21 Mai 2020

Yves Brayer, peintre fasciné par la lumière méditer­ra­néenne, infatigable voyageur, nous apprend à regarder le monde et à le conserver dans nos souvenirs.


Cette exposition présente de nouvelles œuvres, dont certaines n’ont été que peu montrées. Le premier étage présente un nouvel accrochage sur l’Espagne, le Maroc, l’Italie, les Voyages, la Provence et la Camargue.

Le second étage est consacré à des œuvres majeures de Provence et à d’importants portraits d’Hermione et de Nus.

Hermione sa muse et compagne est restée à ses côtés toute sa vie, en organisant tout, autour de lui et de son œuvre.

Le Musée de l'hôtel des porcelets aux Baux continue le travail de mémoire qu’elle a initié.


À cette occasion les Éditions des Falaises publient un livre-catalogue, préfacé par Dominique Bona, de l'Académie française, sous forme d’un hommage à Hermione Brayer, qui évoquera le travail de mémoire sur l’œuvre du peintre accompli depuis 30 ans.



"Yves et Hermione Brayer arrivent en Provence en 1945, après leur mariage.

Hébergés chez un ami à Saint-Rémy, ils parcourent la région à vélo.

Yves découvre la beauté puissante d'une nature exceptionnelle. Il s’attache immédiatement aux paysages composés de multiples harmonies de verts, d’arêtes rocheuses, des troncs noirs des oliviers.

En 1946 il décide de passer l’été aux Saintes-Maries-de-la-Mer, là où l’horizon rejoint le ciel embué par la chaleur et l’évaporation. Il est séduit par ces terres marécageuses, gorgées d’eau en hiver, asséchées en été, peuplées d’oiseaux de marais et où les petits taureaux noirs y vivent en liberté. Il achète une petite maison dans le village des Baux à Louis Jou en 1959, puis fait construire un mas en 1970.

Sa palette évolue vers des harmonies plus pâles qu’il conservera plusieurs années avant de retrouver des couleurs plus ensoleillées. Les Baux-de-Provence deviennent rapidement son port d’attache dès qu’il peut se soustraite à ses nombreux voyages et ses obligations parisiennes. Travailleur infatigable, il peint tous les jours dans la plaine, autour du rocher blanc ou dans la chaîne des Alpilles.


Les architectures et les personnages disparaissent de ses toiles. Il s'attache à exprimer la poésie et la solitude qui régnaient sur les étendues argentées des oliveraies, les couleurs imprévues des champs en friche. En second plan les crêtes en dent de scie des Alpilles lui offrent toutes leurs variétés de blancs mouchetés de vert sombre.

Mais le noir demeure présent dans le graphisme des troncs tourmentés des oliviers, des amandiers, de quelques vieux mûriers et des rangées de sombres cyprès. Sa vision de ces régions méridionales ne tarde pas à s'imposer dans le public. Certains amateurs rencontrés lors de ses expositions disent ressentir l'influence de Brayer dans leur façon de revoir la Provence..."


Musée Yves Brayer

PLACE FRANCOIS DE HERAIN

13520 LES BAUX DE PROVENCE

Téléphone : 04 90 54 36 99






olivier@yvesbrayer.com

ASSOCIATION DU MUSÉE YVES BRAYER 22 rue Monsieur le Prince 75006 PARIS






INSCRIVREZ-VOUS POUR RECEVOIR TOUTES LES NEWS

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube

© 2019  imaginé par Arles de Vivre

  • Noir Icône Instagram
  • Spotify noir Icône
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube