Robert Pujade la mémoire de la photographie.



Robert Pujade est un philosophe, amoureux  de la photographie et de l’histoire,  2 passions qu’il conjugue avec brio.

Maitre de conférence en esthétisme de la photographie française des plus talentueux, il est devenu spécialiste de l'œuvre photographique de l'écrivain Hervé Guibert et a enseigné l'esthétique à l'Institut universitaire de technologie d'Aix-Marseille sur le site d'Arles.

Il est également membre permanent des Rencontres internationales de la photographie d'Arles.


Auteur de diverses publications telles Hervé Guibert une leçon de photographie, New York memories.... et de catalogues d’expositions, il a mis à jour la naissance de la critique spécialisée en photographie lors de la décennie 1975-1985 et ses conséquences sur le rapport complexe entre art et presse, dans la pratique et la théorie photographique.


Robert Pujade nous donne rendez-vous pour un podcast à la Galerie MiaM à Arles, chez Delphine Dewulf*, où il nous parle de Lucien Clergue, des débuts des RIP d’Arles, de ses rencontres, de ses recherches et de l'été indien(s)#3...dans un Bla-Bla d'Arles très photographique,  à ecouter ICI, sur Spotify ou Apple Podcast.

Collab' @Mcamois

Mixage & jingle: Irehga Studio

Photographie: Cecil KA Photographe.

Par ailleurs,  Cecil K et Robert P, donne une conférence sur le thème de l'été indien(s)#3 avec "Croquez la Grosse Pomme en photographie avec Robert Pujade et Cecil Ka"

dimanche 27 septembre à 17h à la maison Volver.


Son ami Vasco Ascolini dit de lui:  "je connais tout et rien de Robert Pujade, dont la personnalité s'étend sur tous les lieux possibles où la culture vit et se cache puis se révèle, suggère, instruit, raconte, à travers cet «Homme» d'une grande générosité verbale, avec ses proches. Puis, à travers l'écrit, porter ses «essais» au-delà de toutes frontières, proposer son monde fantastique et imaginatif au-delà du rationnel, dans la liberté de ses pensées qui jaillissent en lui, mais qui ont immédiatement envie de partager avec ceux qui aiment ces dimensions de culture, visuelles et écrites."




* Galerie MiaM de Delphine Dewulf, 65, quai de la Roquette à Arles, est une association arlésienne ayant pour mission de promouvoir la  créativité mais aussi d’ouvrir un volet social. Le sujet d'exposition

- Les Arlésiennes – les rencontres photographiques de celles que l’on ne voit pas.

Robert Pujade y présente aux cotés de 4 photographes émergents des clichés s’inscrivant dans le cadre MANGER de l'été indien(s)#3 - du 17 au 27 septembre

Un Banquet à l’image de celui autrefois tenu par Platon sera donner samedi 19 septembre, il y sera question d’amour. www.miacasa-arles.com


credit photos: Cecil KA Photography.



INSCRIVREZ-VOUS POUR RECEVOIR TOUTES LES NEWS

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube

© 2019  imaginé par Arles de Vivre

  • Noir Icône Instagram
  • Spotify noir Icône
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube