top of page

Léo Lélée, un autre regard



 

Rétrospective Léo Lélée Un autre regard 17 mars au 10 avril 2023 de 10h à 18, Espace Van Gogh - Arles

Li Decouparello de Velout en partenariat avec M.Marcel Fouque (Expert)

Léo Lélée est un artiste aux multiples talents : peintre, dessinateur, affichiste, illustrateur, imagier, décorateur, portraitiste et peintre animalier. À l'occasion du 150e anniversaire de sa naissance, une exposition rétrospective de son patrimoine pictural sur ses œuvres les moins connues a été organisée pour faire découvrir à tous les amoureux de la Provence toute la richesse artistique de cet homme. Le fil conducteur de la manifestation part du Nord, pour la période « Avant Provence », passe par la Provence Arlésienne et la Camargue, puis nous plonge dans la Grande Guerre, dans la Somme, avant de nous emmener à Bordeaux, ville d'accueil des « Gueules cassées ». Le voyage continue ensuite jusqu'en Grèce, pour les Fêtes du Centenaire de l'Indépendance du pays, avant de terminer sa course en « Arlesie», cette région devenue si chère au cœur de l'artiste. Léo Lélée a découvert la Provence en 1902, grâce à Gaston de Luppé, un sculpteur qu'il a rencontré lors de l'exposition universelle de 1900 à Paris. Léo Lélée s'est immédiatement intégré à la vie arlésienne et a été séduit par la beauté des Arlésiennes qu'il a immortalisées dans ses œuvres. Il a également été inspiré par les gardians et les gitans dont il a su représenter leur noblesse et exprimer leur goût de la liberté. Mobilisé en 1915, Léo Lélée a découvert l'horreur de la guerre et a été blessé et gazé. Il a été envoyé à Bordeaux pour être soigné et a été très impressionné par les « Gueules cassées », ces soldats défigurés. Il a mis son talent de « dessinateur-esthétique » au service des chirurgiens chargés de redonner un visage humain à ces soldats... C’est lors de son voyage en Grèce en 1930 qu'il tombe sur les nus statuaires. Ils vont l’inspirer car à partir de 1941 Léo Lélée s'intéresse et étudie les corps et la délicatesse des courbes qu’il peint et dessine à la fin de sa vie. Léo Lélée est décédé en 1947, laissant un patrimoine remarquable, tant par le nombre de tableaux que par la qualité de ses œuvres.



 




Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page