Guillaume Le Touze - Écrivain



 

À l’occasion de cette rentrée littéraire 2022 les éditions Actes Sud offrent en lecture moult ouvrages d’expressions française, anglaise, chinoise et néerlandaise parmi lesquels on retrouve le roman de Guillaume Le Touze « Moi en plus beau* » un livre qui dépeint les émotions multiples qui traversent l’âme des membres d’une même famille, la complexité qu’ont ces êtres à jouer la même mélodie et se trouver en parfaite harmonie.

 “Moi en plus beau" est en liste pour le prix littéraire du journal Le Monde 2022. Le lauréat sera connu le 7 septembre.


Nous rencontrons en pleine canicule Guillaume, un homme discret chez Actes Sud quelques jours avant la parution de son dernier roman (sortie le 17 août) pour un "Bla-Bla d’Arles" très littéraire.

Ce nouvel épisode est à écouter ICI et disponible sur toutes les plateformes

🔗 www.lauredarles.com - @spotify - @applepodcasts

🎙Un épisode réalisé, mixé et monté par @lauredarles présenté par Isabelle Astigaraga @Mcamois et soutenu par Soleil FM.

📸 Crédit photo : Guillaume le Touze


Guillaume Le Touze est né au Havre en 1968 et vit avec son clan à Arles depuis une trentaine d’année. Il se consacre maintenant à l’écriture et couche sur papier des histoires après avoir entamé une vie professionnelle dans le théâtre et le cinéma. Scénariste, il a rédigé des fictions pour la télévision, mais très vite il choisit le monde de l’édition et travaille pendant sept ans aux "éditions de l’école des loisirs" en tant que graphiste. Il publiera ses premiers textes pour la jeunesse en 1991, suivront dès 1992 ses premiers livres aux "Éditions de l’Olivier" avec la parution remarquée de son premier roman : "Comme tu as changé ». En 1994, il obtient prix Renaudot pour "Comme ton père » un récit au ton et au style novateur.


*« Moi en plus beau » : Xavier marche en pleine nature. Archéologue ferroviaire, il recherche ce qui subsiste des lignes abandonnées. Plus assez rentables, ces voies ont été arrachées – bouleversant la vie des hameaux jusqu’alors desser­vis. Intuitif, Xavier piste les vestiges de ces petites communautés à jamais dispersées et de retour dans son laboratoire, trace minutieusement les cartes topo­­graphiques sur lesquelles il restaure des paysages aux habitants perdus.

De son frère cadet, Xavier n’est jamais bien loin. La quarantaine passée, Benoît observe le monde avec une acuité et une perception singulière. Ses troubles autistiques ont fait d’eux des êtres inséparables. Bien­tôt Clara apparaît dans la vie de Xavier. Elle se pas­sionne pour une autre énigme : pourquoi des écrivains reconnus prennent-ils un jour la décision de ne plus écrire ?

Tels sont les points de départ de ce roman aux inflexions d’enquête en ces lieux perdus, ces ruines blot­ties dans les forêts, à la rencontre d’empreintes et d’objets qui à jamais témoignent des chemins parcourus : ceux qui ont construit ce que nous sommes devenus.




  • 1992 : Comme tu as changé, éditions de l'Olivier

  • 1994 : Comme ton père, éditions de l'Olivier - Prix Renaudot

  • 1997 : Étonne-moi, éditions de l'Olivier

  • 1999 : Dis-moi quelque chose, Actes Sud

  • 2001 : Tu rêves encore, Actes Sud

  • 2005 : Attraction, Actes Sud

  • 2017 : La mort du taxidermiste, Actes Sud


 

Posts récents

Voir tout