top of page

Gaël Serre, croque la vie



 

Le Solaire Gaël Serre artiste Sétois est investi par la force de Picasso, les couleurs de Van Gogh, et la lumière de Matisse… ses compositions ne sont pas sans évoquer les toiles de ces illustres peintres pour qui la Provence fût une terre d’inspiration.

Un pied dans le mobilier design et l’autre dans l’exercice de son art, l'artiste signe de ses pinceaux colorés la nouvelle cuvée d'huile d'olive "Bois dormant 2023" de la célèbre maison Fragonard, une œuvre d’art pour sublimer nos tables et nos papilles .

On peut également retrouver un éventail de ses belles arlésiennes, déclinées dans du linge de maison chez Bisous, des dessins spontanés, simples et imparfaits, mais tellement poétiques.

À l'occasion de sa venue pour la feria d'Arles le beau et talentueux Gaël nous donne rendez-vous au Nord-Pinus, il nous parle de ses passions, de ses rencontres et de ses projets dans un "bla-bla d'Arles" .

A écouter ICI et disponible sur toutes les plateformes

🔗 www.lauredarles.com . @spotify . @applepodcasts.

Un épisode réalisé, mixé et monté par @lauredarles présenté par Isabelle Astigaraga @mon_nouveau_carnet_a_mois et soutenu par Soleil FM

📸 Crédit photo : @annablommestudio.


" Né au sein d’une famille d’artistes, Gaël a appris à manier l’encre de chine avec son grand-père aux pieds des oliviers lors de leurs balades en pleine nature. Avec sa mère, tisserande et coloriste, il a découvert les couleurs et leur magie changeante. Ensemble, ils partaient sur la plage pour y peindre un ciel teinté de rose et une mer aux milles reflets.

S’évader dans la campagne est devenu sa double nature. Il aime la liberté, celle de prendre le temps et s’arrêter là où les paysages l’inspirent, capter les lumières de l’instant présent, se nourrir de ce qui l’entoure. Né à Caen et  grandi en Provence a La Cadière d’azur un village perché Au  cœur du terroir des vins de Bandol , il habite depuis plusieurs années à Sète, la patrie de Georges Brassens, où il vit heureux auprès de ses pinceaux et de sa mer méditerranée



Gaël Serre aime faire ce qu’il lui plait et choisir les projets avec son cœur. Il connait depuis longtemps la maison Fragonard, où il y apprécie son côté foisonnant, ses couleurs et bien sur ses parfums. En deux échanges et trois coups de pinceaux, Agnès Costa et Gaël Serre avaient trouvé langue commune. Comme s’ils travaillaient ensemble depuis toujours, la fluidité artistique glissait à la perfection. Évidemment, tous les éléments étaient là pour toucher l’âme de Gaël : un domaine familial, une huile d’olive précieuse, un savoir-faire provençal.


Fidèle à sa façon de dessiner, Gaël Serre a utilisé plusieurs techniques afin de réaliser le dessin pour la maison Fragonard. L’olivier est esquissé à l’aide d’un pinceau japonais et de l’encre de chine diluée, le feuillage est dessiné au stylo japonais, tandis que les aplats de couleurs du centre du dessin sont réalisés à l’aquarelle. A cela, il y a ajouté un peu de café et quelques touches de posca bleu… L’artiste aime retranscrire dans ses œuvres l’émotion d’un moment, l’utilisation de l’encre de Chine lui permet d’y adjoindre une pointe de force qui contraste avec la douceur de l’aquarelle". (Texte Fragonard)

 




留言

評等為 0(最高為 5 顆星)。
暫無評等

新增評等
bottom of page